Retour sur les matchs du week-end (10-12 février)

NATIONALE 2 : Victoire à Caen (8ème avant le match) sur le score de 26 à 21 (14 à 10 à la mi-temps).
Très bonne opération comptable réalisée par les jeunes chartrains dans la salle des Vikings de Caen ce dimanche.
Une rencontre globalement maitrisée, avec notamment un écart fait au milieu de la 1ère mi-temps où nous menons 14/8.
Une infériorité numérique conjuguée à du déchet technique de notre part, permettent aux normands de réduire le score et d'atteindre la pause avec 4 longueurs de retard.
Hélas, le coup de mou constaté en fin de première mi-temps se prolonge sur l'entame du second acte. Nous sommes en difficulté en défense où nous laissons trop jouer nos adversaires et n'imposons plus notre rythme sur les phases offensives où nous subissons les assauts défensifs des normands.  Les locaux recollent au score 14/14 (35ème).
Nous posons un temps mort afin de remettre la tête à l'endroit les joueurs du CMHB.
L'orage est passé et nous réussissons à reprendre progressivement le rythme de la rencontre et repasser devant au score.
Nous maintenons deux buts d'écart sur une bonne partie de la deuxième mi-temps grâce à de très bonnes séquences défensives et des arrêts de gardien ponctuées par des buts sur contre-attaque qui vont faire très mal aux joueurs caennais.
C'est sur ce type d'action que nous mettons fin au suspense à deux minutes de la fin sur le 26ème but du match inscrit par REVEL (58ème).
L'opération maintien est plutôt bien menée et il était important de remporter nos deux premiers matches de l'année 2017 face à des adversaires à notre portée.
Car une série de matches difficiles attendent les réservistes chartrains, avec notamment samedi prochain, un périlleux déplacement du côté de St Nazaire, actuellement classé troisième de la poule.
 
Yann LEMAIRE
 
MCHB 3 : Défaite 25-23 à US Orléans
Après une entame de match difficile et un effectif réduit, nous faisons un match correct avec un état d'esprit combatif dans l'ensemble.
Mais de nombreux immanquables et un manque d'affinité de notre effectif, permet à Orléans de nous malmener jusqu'à la fin du match.
Nous avons baissé les bras et perdu notre combativité, ne nous laissant aucune chance de repasser devant malgré avoir eu les ballons pour revenir.
 
Points négatifs : consignes non respectées, tirs immanquables, jeu collectif, manque de caractère et de combativité.
Points positifs : jeu en continuité par moment, jeu rapide, défenses et réactions positives par moment.
 
Sebastien OSTERTAG